Activités du chapitre québécois

From OSGeo
Jump to: navigation, search

Objectif de cette page

Cette page vise à :

  1. colliger et garder trace des dates et éléments importants concernant la vie et les activités du chapitre local québécois
  2. regrouper les compte-rendus des différentes activités tenues par ou en collaboration avec le chapitre québécois.

Cette page permet donc de garder l'historique du chapitre et permettra de produire facilement les rapports d'activté à présenter à l'assemblée générale OSGeo lors des différentes éditions de la conférence FOSS4G mais aussi à intégrer dans le journal de la fondation. Elle permet de surcroît aux membres ou à toutes personnes intéressées par les activités du chapitre de se tenir informer des éléments et faits saillants qui se sont déroulés lors de tel ou tel événement, présentation ou activité auquel celle-ci ou celui-ci n'aura pas pu assister.

Enfin, si vous remarquez un oubli, n'hésitez pas à rajouter l'information manquante ! Merci d'avance.

Dates et éléments importants

  • 04 juin 2008 : Réunion à l'origine de la création du chapitre local.
  • 22 octobre 2008 : Soumission des règles de fonctionnement pour commentaire sur la liste de diffusion.
  • 30 octobre 2008 : Règles de fonctionnement amendées soumises au vote.
  • 05 novembre 2008 (midi) : Fin du vote ! 43 voies pour, aucune objection. Règles adoptées !
  • 07 novembre 2008 : officialisation du chapitre québécois par le board (décision repoussée faute de quorum).
  • 14 novembre 2008 : Le chapitre local québécois est un chapitre officiel OSGeo (voir minutes de la réunion du board de ce jour)

Compte-rendus

Rencontre de Chicoutimi (4 juin 2008)

Le compte-rendu de cette réunion est disponible sur la page des réflexions qui ont conduit à la création du chapitre local québécois.

1er 5 à 7 de l'OSGeo-qc (Québec, 29 août 2008)

À faire ...

CLLAP 2008 (Québec, 9-10 Octobre 2008)

Voire courte note sur la page des bons coups et nouvelles de la géomatique libre et open source au Québec. Les présentations tenues lors de cet événement sont maintenant disponibles en différents formats audio et vidéo sur le site web de la CLLAP 2008.

Table ronde AFIGéO (Université Laval, Québec, 21 octobre 2008)

À faire ...

Journée Innovation (CIT-S, Sherbrooke, 6 Novembre 2008)

Voir le compte-rendu du 2ème 5 à 7 de l'OSGeo-qc (Magog, 6 Novembre 2008) ci-après.

2ème 5 à 7 de l'OSGeo-qc (Magog, 6 Novembre 2008)

Ce 2ème 5 à 7 de l'OSGeo-qc, organisé par Boréalis est sans conteste un grand succès. Patrick Grégoire, Jules Paquette et leur équipe ont mis la barre très haut sur ce coup là ! ;-) Merci à eux pour l'accueil et l'organisation de cet événement qui a réuni environ 40 personnes, en provenance de plusieurs organisations dont entre autres le Centre d'information topographique de Sherbrooke (CIT-S), l'Université de Sherbrooke, l'Université Laval, Boréalis, Geomap, Inventis et Mapgears.

Cette soirée faisait suite à la tenue, le même jour, de la journée Innovation du CIT-S où Thierry Badard et Daniel Morissette étaient présents. Ils ont profité de l'occasion pour présenter aux membres présents à cet événement qui se tient 2 fois par an, le chapitre local québcois, les raisons et étapes qui ont conduit à sa création, ses objectifs, les travaux déjà réalisés et un bref aperçu de qui s'en vient pour l'année 2009. Les transparents de la présentation sont disponibles ici en format PDF.

Dans une ambiance bon enfant et chaleureuse, mais aussi très dynamique, cette soirée a permis un important réseautage entre les membres et a suscité beaucoup d'intérêt. Il ne fait nul doute que certaines collaborations, rapprochements et opportunités d'affaire se sont tissés durant cette soirée. 2 présentations ont entrecoupé les discussions informelles entre les membres présents :

  • Reprenant les transparents de la présentation donnée au CIT-S, Thierry Badard et Daniel Morissette ont réalisé une introduction à l'OSGeo et au nouveau chapitre québécois pour le bénéfice des non-initiés, ainsi qu'un état d'avancement et une liste d'activités potentielles pour les prochains mois.
  • La seconde, par Patrick Grégoire et Jules Paquette de Boréalis, nous présentait un exemple d'application conrète qui intègre un ensemble de technologies open source, dont certaines de l'OSGeo. L'un des messages sur lesquels les deux présenateurs ont insisté concerne la façon de vendre une solution basée sur des produits open source aux clients-décideurs. Ils nous ainsi rappellé que de tenter de vendre un produit en se basant sur les avantages habituels de l'open source (gratuité, ouverture du code avec les possibilités que ça apporte, absence de vendor lock-in, support par la communauté et par des entreprises professionnelles, etc.) risque souvent d'apeurer le client-gestionnaire ainsi que son équipe de TI. Il faut plutôt se concentrer à vendre le fait que le produit résoud un besoin pour l'entreprise en se basant sur des success stories et des démonstrations interactives, et lorsque le client-gestionnaire sera convaincu, alors le fait que le produit est basé sur des composantes open source ne sera qu'un détail d'implémentation à discuter avec l'équipe de TI parmi tant d'autres.

Si vous êtes intéressés à présenter un projet ou un sujet pertinent lors d'un prochain 5 à 7, laissez le savoir au comité de direction du chapitre québécois. Nous vous invitons aussi à nous faire parvenir vos suggestions de sujets dont vous aimeriez entendre parler (ex: les types de licence, comment contribuer à un projet open source, etc.).

Le prochain 5 à 7 pourrait se tenir en Mauricie ... affaire à suivre ! ;-)

3ème 5 à 7 de l'OSGeo-qc (Trois-Rivières, 19 mars 2009)

Organisé conjointement par Inventis et Kheops Technologies, ce troisième 5 à 7 a permis aux membres du chapitre de l’OSGeo-qc d'échanger sur les dynamiques et perspectives de l'open source dans l’industrie géospatiale.

Parmi les personnes présentes on pouvait compter sur des représentants issus du monde gouvernemental (Institut National de Santé Publique, Ministère de la Sécurité Publique), municipal (service géomatique des villes de Trois-Rivières et de Shawinigan), éducationnel (Université Laval et groupe GeoSOA) mais aussi d’entreprises privées telles que MapGears, Boréal-is et Nippour Geomatik.

Durant la soirée, Thierry Badard (Université Laval) a présenté, au nom du comité de direction OSGeo-qc, le bilan 2008 du chapitre québécois depuis son officialisation par l’OSGeo, les dernières nouvelles ainsi que les événements à venir durant la prochaine année.

Parmi celles-ci, nous comptons la tenue du colloque de l’AGMQ où l’OSGeo-qc occupera une part importante de la programmation, les formations PostGIS et MapServer à l’Université Laval, le GeoCamp 2009 à Ottawa, le Google Summer of Code 2009, le FOSS4G à Sydney, le colloque Géomatique 2009 en octobre à Montréal et bien d’autres… Pour voir la présentation en format PDF cliquez ici.

Sa présentation fut suivie de celle de Jean-Robert Desbiens-Haddad (Kheops Technologies) qui a dévoilé les plus récents développements du visualisateur JMap, basé sur OpenLayers. Le présentateur a insisté sur le fait que la solution de Kheops se base en grande partie sur des technologies open source telles que Java, Apache, IceFades, Jide, etc. en plus d’implémenter les standards de l’OGC.

Aussi, l’entreprise envisage de s’impliquer davantage en contribuant au code source d’OpenLayers prochainement. Pour voir la présentation en format PDF, cliquez ici.

Finalement, c’est près d’une trentaine de personnes qui se sont déplacées en Mauricie pour l'occasion. Merci à tous d'avoir fait de cet autre 5@7 un événement très réussi !

La prochaine rencontre devrait avoir lieu à Québec au mois de mai, en marge de la formation MapServer organisée par l’Université Laval.

Colloque AGMQ (Montréal, 30 avril 2009)

L'OSGeo-qc a occupé une part importante de la programmation de ce dernier colloque de l'Association de Géomatique Municipale du Québec (AGMQ). C'est en effet environ 50% des présentations tenues lors de cette journée dans les locaux du Département de Géographie de l'Université de Montréal qui ont parlé de géomatique libre et open source. Ce sont ainsi de nombreux représentants de diverses municipalités qui ont pu en savoir un peu plus sur ce mouvement en plein essor, voir répondues certaines questions et interrogations vis-à-vis des différentes technologies géospatiales libres et open source portées par la fondation OSGeo, prendre connaissance de la mise en place avec succès de projets dans le monde municipal s'appuyant sur ces technolgies, être informé des points auxquels accorder une attention particulière dans la mise en place de tels projets, partager et échanger avec des représentants et membres de l'OSGeo-qc, etc.

Vous trouverez ci-dessous les nom des conférenciers, titre des présentations et éventuellement une copie au format PDF des transparents présentés ce jour là et ayant rapport avec les technologies libres et open source géospatiales.

  1. Thierry Badard — Logiciels libres et open source, licences, acteurs et offre logicielle libre en géomatique (pdf)
  2. Mathieu Lahaye — SIG open source : aperçu et comparaisons (pdf)
  3. Danick Venne et Patrick Bergeron — L’évolution de l’open source dans le milieu de la géomatique municipale en 3 exemples (pdf)
  4. Louise Doyon et André Labonté — Pourquoi privilégier l’approche open source dans le milieu municipal : Exemple de cas concret
  5. Thierry Badard — L’Open Source Geospatial Fondation (OSGeo : historique, notion de représentation locale et section québécoise) (pdf)
  6. Jacques Charron — Pour la communauté municipale québécoise, JMap : une solution propriétaire ouverte
  7. Michael Howard et Serge Kena-Cohen — Portail en sécurité civile open source
  8. Martin Fafard — Gestion et diffusion des sentiers de motoneige du Québec avec des logiciels open source

Cette édition du colloque a été ainsi un franc succès, tant pour l'OSGeo-qc que pour l'AGMQ. Un nombre de personnes record (>150 personnes) a en effet assisté à cette édition. Supposons que la présence de l'OSGeo-qc et le focus très open source de cette édition n'y sont pas pour rien ;-). Des discussions ont été enfin amorcées pour voir comment l'AGMQ et OSGeo-qc pourraient collaborer ... affaire à suivre !

4ème 5 à 7 de l'OSGeo-qc (Québec, 19 mai 2009)

Organisé par le groupe de recherche GeoSOA de l'université Laval, ce 4ème 5 à 7 de l'OSGeo-qc s'est tenu mardi 19 mai dernier à Québec, en marge de la formation MapServer organisée à cette période. C'est dans une ambiance chaleureuse et autour d'une bonne bière (voire de plusieurs ;-)), qu'un peu plus d'une trentaine de membres du chapitre s'est retrouvée et a pu discuter et échanger autour des dernières nouvelles, évènements et développements de la géomatique libre et open source québécoise.

Durant la soirée, pas moins de 3 présentations sur différentes technologies géospatiales libres et open source, matures ou en cours développement ont été réalisées :

  • Martin Fafard, GeoProjection Inc. - Gestion et diffusion des sentiers de motoneige du Québec avec des logiciels Open Source (pdf)

GeoProjection Inc. gère et diffuse les 33 000 km de sentiers de motoneige du Québec entièrement avec des logiciels Open Source. La présentation vise donc à montrer un exemple concret d’utilisation de certains logiciels (PostGIS, QGIS, MapGuide Open Source, pgRouting, GeoNetwork) et leur complémentarité.

  • Yves Moisan et Stéphane Guillemette, Boréalis et Julien-Samuel Lacroix, Mapgears - Présentation du projet OpenSafeMap (pdf)

OpenSafeMap est un projet 100% québécois qui fournit une architecture et des composantes de contrôle d'accès et de sécurité pour des applications de cartographie Web basées sur les outils Openlayers, MapFish, MapServer et FeatureServer. Le modèle d'architecture proposé permet l'intégration sécuritaire à un portail web ou un système d'information d'entreprise existant.

  • Thierry Badard, Groupe de recherche GeoSOA, Université Laval - GeoKettle, GeoMondrian et Spatialytics : une suite d'outils open source de Business Intelligence géospatiale (pdf, transparents en anglais)

Avec la disponibilité croissante de données très diverses, géospatiales ou non, liés aux efforts investis dans la collection et mise en place de nombreux référentiels ou bases de données, se fait jour le besoin de plus en plus important et pressant de croiser ces différentes sources de données afin d'appuyer la prise de décision et ceci dans des domaines très variés : banque, assurance, environnement, infrastructures, santé, changements climatiques, etc. Les technologies de Business Intelligence (Intelligence d'affaires) permettent le croisement de telles masses de données et leur exploration interactive et rapide afin de dégager des tendances ou mettre en lumière différents phénomènes et ainsi prendre en pleine connaissance de cause des décisions éclairées afin de contrer les effets, corriger ou améliorer la situation observée. La pile logicielle open source développée dans le groupe de recherche GeoSOA, constituée de GeoKettle (un outil ETL spatial), GeoMondrian (un serveur Spatial OLAP ou SOLAP) et Spatialytics (un client SOLAP léger) permet la pleine prise en compte de la composante spatiale dans l'analyse de ces grandes masses d'information. Il devient ainsi possible d'observer certaines tendances, et ceci à différents niveaux de détails et différentes époques, par le biais de cartes qui viennent s'ajouter aux moyens usuels de représentation des données de synthèse que sont les tableaux croisés et les graphiques, ces derniers moyens ne permettant pas d'estimer correctement la répartition spatiale de tels ou tels phénomènes ou son évolution spatiotemporelle.

Merci à tous d'avoir fait de cet autre 5 à 7 un évènement très agréable et réussi !

La prochaine rencontre devrait avoir lieu en septembre, à Montréal ... Plus de détails très bientôt sur la liste de diffusion du chapitre local québécois. Restez branchés ! ;-)

5ème 5 à 7 de l'OSGeo-qc (Montréal, 17 septembre 2009)

Organisé par Géomap GIS Amérique, ce 5ème 5 à 7 de l'OSGeo-qc s'est tenu jeudi 17 septembre dernier à Longueuil au restaurant Messina. Autour d'une bonne bière et de quelques tapas, un peu plus d'une quarantaine d'invités et de membres du chapitre se sont retrouvés et ont pu discuter et échanger autour des dernières nouvelles, évènements et développements de la géomatique libre et open source québécoise. Au début de cette soirée, trois présentations ont eu lieu:

1- Alexandre Leroux d'Environnement Canada a présenté "Trois utilisations de l'open source géospatial au Centre métérologique canadien (Environnement Canada)";

  • Le prototype Meteo4U, donnant accès aux prévisions météorologiques canadiennes via une web map et services web. Environnement Canada l'utilise notamment dans ce cas MapFish, OpenLayers, GDAL/OGR. Le premier prototype public devrait être disponible pour les Olympiques de Vancouver 2010.
  • SPI, le virtual globe open source d'Environnement Canada, voir la page (désuète, mais toutde même informative) :

http://eer.cmc.ec.gc.ca/index_e.php?page=s_software/spi/spi_e.html - SPI utilise GDAL/OGR et quelques autres morceaux de l'open source géospatial.

  • GenPhysX/UrbanX : logiciel open source de traitement de bases de données géospatiales (principalement LULC/Végétation/Topographie/Sol) multi-échelle. UrBanX génère, avec principalement des données publiques, une classification LULC urbain à 5m de résolution spatiale pour n'importe quelle ville au Canada. Ceux-ci encore une fois basés sur GDAL/OGR, un peu de GEOS et de GRASS GIS.

2- Daniel Morissette de Mapgears a expliqué "La gestion et le fonctionnement interne d'un projet open source, en prenant MapServer comme exemple";

  • L'objectif a été d'expliquer les mécanismes au sein d'OSGeo et de ses projets qui permettent à une communauté d'utilisateurs et de développeurs distribués à travers le monde de produire un logiciel de qualité... et aussi de faire réaliser des opportunités de contributions en tant qu'utilisateurs ou développeurs.

3- Et Danick Venne, GEOMAP a fait une "Introduction au nouveau SIGAT Geo, le système d’information et de gestion en aménagement du territoire du MAMROT".

Daniel a également profité de l'occasion pour faire un point des événements à venir en cette rentrée pour le chapitre québécois.

Pour ce premier 5 à 7 de l'OSGEO-qc dans la région de Montréal, plusieurs membres situés dans la région en ont profité pour se joindre pour une première fois au 5 à 7. Ce fût une excellente soirée alimentée de présentations très intéressantes qui a su alimenter le réseautage.

Merci à tous pour ce 5 à 7!

Revenir à la page d'accueil du chapitre québécois.